UNFPA Senegal

L'UNFPA au Sénégal

Date: 26/03/2015

Les interventions du Fonds des nations Unies pour la Population (UNFPA) sont guidées par le Programme d'Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), adopté en 1994 par 179 pays au Caire et les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Afin de mieux aider les pays à mettre en œuvre le Programme d'Action de la CIPD et à réaliser les OMD particulièrement l'OMD 5, UNFPA a élaboré un nouveau plan stratégique pour la période 2014-2017.

Son but est de « réaliser l'accès universel à la santé sexuelle et reproductive (y compris la planification familiale), promouvoir les droits en matière de procréation, réduire la mortalité maternelle et accélérer les progrès concernant le Programme d'Action de la CIPD et l'OMD 5 (A et B) ».

UNFPA accorde donc une priorité accrue à l'amélioration de la santé maternelle tout en s'appuyant sur la dynamique de population, l'égalité des sexes et les droits humains pour appréhender les besoins des femmes et des jeunes en matière de la santé de la reproduction.

La nouvelle vision de l'UNFPA est traduite dans le 7ème programme de coopération entre l'Agence onusienne et le Gouvernement du Sénégal pour la période 2012-2016. Il soutient les efforts du Gouvernement pour l'accélération de la réalisation des OMD et du Programme d'Action de la CIPD.

Mis en œuvre à Louga, Matam, Saint-Louis et Tambacounda, le 7ème programme de coopéation vise à « contribuer à l'accès universel à la santé sexuelle et reproductive (y compris la planification familiale), promouvoir les droits en matière de reproduction, réduire la mortalité maternelle et accélérer les progrès concernant le programme ».

UNFPA joue un rôle central pour améliorer la santé maternelle au Sénégal. Elle apporte un appui stratégique, technique et financier aux actions du Ministère en charge de la santé au niveau central et régional pour renforcer l'offre et la demande de services de santé de la reproduction de qualité, particulièrement l'accès aux soins obstétricaux et néonataux d'urgence, aux services de planification familiale et la lutte contre les fistules obstétricales.

UNFPA, en étroite collaboration avec les départements ministériels en charge des questions de jeunesse, place les adolescents et les jeunes au cœur de son mandat pour qu'ils puissent disposer des services et d'information adaptés à leurs besoins, qu'ils soient protégés des IST/VIH et qu'ils accèdent aussi à des opportunités de développement.

En partenariat avec le Ministère de l'Economie et des finances, l'UNFPA fortement soutenu le plaidoyer politique et le renforcement des capacités des institutions nationales afin qu'elles disposent de ressources financières, matérielles et humaines de qualité aptes à élaborer, mettre en œuvre et assurer le suivi des politiques et programmes basés sur les données de développement fiables, intégrant la dynamique démographique, issues des grandes enquêtes comme le recensement de la population.

Sur les questions de genre et droits humains, UNFPA, en partenariat avec le Ministère en charge de la femme, les autres départements ministériels compétents, la société civile et les ONGs, privilégie une approche holistique basée sur les droits humains pour promouvoir un environnement social, politique, réglementaire et législatif, favorable à l'égalité et l'équité de genre et la lutte contre les violences basées sur le genre y compris les mutilations génitales féminines, les mariages précoces.